Willem, Le Timbré

Aller en bas

Willem, Le Timbré

Message par Jack Hills le Sam 24 Mar - 21:05



De tous les criminels endurcis de la sombre capitale, nul n'a histoire plus fournie que le beau mais instable Timbré. Willem de son véritable prénom se présente généralement aux autres comme étant un baroudeurs insolents aux éclats de rires inquiétants, trop instable pour être foncièrement mauvais il n'a cependant pas pour réputation de briller par sa gentillesse. Lunatique et brutal, cet homme pour qui le crime et le vol étaient de quotidienne besognes fut connut pour afficher une jovialité certaine et parfois même abusive face au viol et à la torture. Enjoué et ouvert lorsqu'une situation ne lui déplaît pas, il change du tout au tout quand la mélancolie ou la tristesse le gagne pour ensuite n'afficher qu'une désagréable froideur accompagné d'un sarcasme qui mettrait a bout de nerf le sage des individu.

Sa peau est pâle, parsemée de nombreuses balafres ruinant son visage ou lui permettant de profiter d'un certains charmes, d'un exotisme de mauvais garçon renforcé par ce tumultueux regard faisant avec son rire fantasque, sa triste renommée. Le nez fin et les joues un peu creuses, l'époque ou il se rasait afin de ne pas arborer l'ombre d'un poil est révolue depuis bien longtemps, en effet son visage est aujourd'hui orné d'un bouc et d'une discrète moustache qu'il entretient juste ce qu'il faut pour ne pas paraître négligé. Enfin, impossible de dresser un portrait de lui sans parler de son impeccable et longue tignasse brune garnissant son crâne, voilant parfois ses yeux ou dansant toujours librement sur ses épaules il semble y porter une attention toute particulière si bien qu'une seule et unique femme a un jour pu s'en emparer pour les coiffer, sa dulcinée la reine Elda.

Aujourd'hui plus serein, les instants ou la peur le submerge sont plus rares et il se montre souvent bienveillant a l'égard de ses sujets les plus faibles. Impitoyable au combat et intraitable lorsqu'il négocie. Ayant garder son âme de bandit, ses choix ne sont pas toujours les meilleurs et ruinent souvent les tentatives de diplomatie de sa femme. Maîtrisant de nombreuses armes, cet homme qui naquit dans la misère et qui se développa dans les bas fonds de la cité grise n'a pas profiter de son accès au trône pour changer ses habitudes, en effet, c'est toujours vêtu comme un baroudeur qu'il fait la guerre et a même inspiré de nombreux styliste de sa cité pour certains accoutrements faisant maintenant partie des styles vestimentaire de Kavendish. En outre il s'agit là d'un homme aux défauts sans doute plus nombreux que ses qualités mais doté a présent d'une bonne volonté dont on ne saurait douter. Tendre avec ses enfants et sa femme, fêtard avec ses hommes et ses sujets les plus proche, il semble sur le chemin de la meilleure des rédemption.


Jack Hills

Messages : 67
Date d'inscription : 24/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Willem, Le Timbré

Message par Jack Hills le Mer 11 Avr - 3:32

Issu de l'union d'un ménestrel volage, de passage, dans le Bourg de la Haute-Lame et d'une couturière assez rêveuse pour croire en quelque chose de sérieux, Willem a grandit sans père et donc sans l'autorité qui aurait pu lui permettre de ne pas commettre autant de faux pas. Vivant pendant longtemps sans le sou a cause des maladresses du régent Hector de la Haute-Lame c'est aux alentours des quinze ans qu'il se jura de rétablir l'ordre au sein du bourg l'aillant vu naître en renversant l'autorité déjà présente.

Malgré de nombreuses importantes rapines et une personnalité des plus influente, il fallut attendre plusieurs années pour que son gang soit assez conséquent afin de faire trembler les gardes des campagnes de Lordaeron, en effet Willem qui n'était pas connu sous le pseudonyme de Timbré a cette époque menait ses hommes d'une main de fer mais avait tendance a faire preuve de compassion et ne volait que les privilégiés.

Malgré ce bon fond, ce code d'honneur qu'il s'imposait, sa retenue finit par voler en éclat quand, approchant la vingtaine le jeune adulte perdit sa mère, emportée par une grippe foudroyante et une faim n'ayant pus être comblée. Le choc fut tel qu'il s'assombrit considérablement en moins d'un mois et fit du reste du monde son adversaire.

Comprenant malgré sa rage et sa folie qu'il avait a son tours contracter une maladie aussi rare que dégénérative le jeune chef de gang se mit en tête de profiter de ses dernières années pour abattre son ennemi de toujours, l'inconscient régent du bourg de la Haute-Lame, Hector... Un objectif qu'il pensa alors impossible à plusieurs reprises avant qu'il ne croise Jack Hills, l'Odieux.

Usant de mot bien réfléchis, Jack Hills attira la curiosité puis la fascination de Willem qui ne pouvait se détourner de son but. Détroussant et plus tard assassinant de sang froid les civils craintifs du bourg peuplé de miséreux, la menace du Timbré avait depuis bien longtemps éclater au grand jour et bien rapidement, le démantèlement de ce gang et la mise a mort de leurs têtes pensantes devint la préoccupations principales du dirigeants du bourgs et de ses nombreux hommes d'armes.

Aprés des semaines de conflits, c'est avec brio que les meilleurs guerriers d'Hector furent prit en grippe par les bandits de Willem qui n'eut pas la moindre perte a déplorer lors de la bataille finale, malgré cette écrasante victoire, l’entièreté de son groupe trouva la mort dans l'explosion de leur planque, en effet, trahit par Jack Hills, Willem trépassa le même jours que les plus fervents défenseurs du régent qui ne tarda pas, lui aussi, a être défait par les lames de l'Odieux.

Découvrant avec stupéfaction les terres grises et vierges de Kavendish, Willem s'enfonça alors dans sa stupeur en voyant arriver ses anciens adversaires qui furent aussi perdu que lui a leur arrivé... Contraint de s'entraider pour leur survie, nul n'oublia leurs anciens contentieux.

Le temps passa, de nombreuses guerres externes éclatèrent et finalement, Hector une fois de plus se hissa jusqu'au trône des terres grises en délaissant rapidement ses civils non nobles, en effet cette fois si point de chasse ou de banquet a outrance, c'était le chagrin d'avoir perdu sa famille qui forçait le roi a ne pouvoir agir... Repoussant cependant les assauts trop bâclés de Willem qui sombrait après chaque défaite toujours plus profondément dans une folie destructrice. Enfin, et comme une libération, vint le jour de sa rencontre avec Elda qui l'aide a détrôner le régent au terme d'un affrontement dans les rues opposant Willem et ses bandits accompagnés d'Elda et du Meunier contre Hector et son armées proche.

Perdant en combat singulier, son fusil à baïonnette fut brisé et sa tête tranchée bien qu'il ne fallut pas longtemps pour que la future reine ne le venge, aidée par la ruse d'Aubry.

Retournant à sa vie dans les égouts de la cité, Willem voyait en Aubry, le nouveau roi, un bon mais opportuniste régent, ainsi il se fit la promesse de ne pas l'attaquer et laissa faire le temps en espérant revoir la femme qui l'avait marquer a jamais. Cet espoir qui ne lui ressemblait pas excéda ses lieutenants qui l'abandonnèrent alors dans ses bas fonds jusqu’à ce qu'Elda refit surface un peu après qu'Aubry ait été défaits par l'alliance de quatre individus aux aptitudes ardentes, les Princes de Feu.

Tuant les quatre souverains de braises les uns après les autres, Willem se rendit compte de ses sentiments pour Elda et ne tarda alors pas à lui avouer son béguin grandissant, ensemble ils libérèrent la cité et s'imposèrent en tant que roi et reine bien qu'Elda fut contrainte de quitter le monde morne de Kavendish.

Chagriné et pourtant de nouveau entouré par ses anciens hommes et par des civils reconnaissant mais craintifs, le fugitif se laissa submergé par sa peine et fit régner la terreur durant ses quelques années de règne sans reine, recouvrant le sol du chateau de sang en organisant des mise a mort quotidienne, vivant dans la paranoïa et la cruauté avant que sa reine ne lui soit rendu... De la compassion de cette dernière; l'atmosphère de la cité fut moins pesante, plus encore quand elle promit enfin de rester a jamais, la surface n'ayant plus rien pour la captiver.

S'en suivit alors quelques mois de bonheur pour cet homme et au final pour son peuple. Développant une certaine passion pour la technologie, montrant un intérêt pour la vitesse et pour le bruit, c'est de cet engouement que naquit les premiers carrosses quand, remarqué par une femme au même hobby que lui il se mit a construire des véhicules motorisés a la chaîne.

Elda qui n'appréciait pas cette avancée ne fut cependant pas réticente en voyant son mari et roi heureux. Laissant aller les constructions toujours plus poussées avant que, a l'occasion d'une soirée, la femme qui avait la confiance et l'amitié de Willem ne tarda pas a dévoiler son plan, en effet, Marjorie, aidée par Marwyn, le meilleur limier d'Hector, organisa une grande chasse afin de traquer le couple ainsi que leurs suivants, prenant le trône en faisant de la cour de l'époque des fugitifs.

Prétextant à raisons que les anciens régents étaient des bandit, Marjorie et Marwyn prirent possession de la ville et amorcèrent a un passage a une ère industrielle. Marwyn chargé de la traque des fugitifs laissa Marjorie imposée une dictature en se servant de toutes les ressources a sa disposition afin, notamment de mettre sur les rails un train d'argent qui leur permettrait de ce déplacer et d'avoir la main mise sur l’entièreté des Terres grises. Malgré des peines immenses et le fait qu'Elda était enceinte, c'est après d’éprouvantes traques et la naissance du prince Sirius que Willem et Elda parvinrent a retrouver leurs trône, tuant d'abord un Marwyn rongé par la culpabilité d'avoir laisser Marjorie faire ce que bon lui semblait, puis Marjorie qui elle, se défendit bec et ongle mais qui ne put riposter éternellement a l'alliance des régents et des mécréants persécutés de la grise Kavendish.

Les années passèrent, le couple fit face a de nombreux conflits, remportant batailles sur batailles, guerres sur guerres et envoyant même quelques opposants dans les geôles inviolables de Hell. Parfois prit d'une perte d'envie et d'un profond ennui face a ses responsabilités , Willem quitta le trône en laissant a Elda le commandement, puis revint a sa place après avoir trouver des réponses a ses questions, moins torturé, plus stable ils n'eurent alors aucune difficultés a garder leurs fonction en prenant les armes quand le besoins s'en faisait sentir.

Vint un jour un inconnu, un homme venant d'autres terres aux larges des côtes, Yve de Fercoq leur apprit qu'il était originaire d'un archipel et très rapidement l’intérêt du Timbré le força a ordonner qu'on lui construise une flotte afin de gagner ces îles, les découvrir et les soumettre... Nommant un amiral il laissa sa première flotte gagner la mer puis ces îles au terme d'un voyage durant de nombreux jours, l'accueil ne fut pas des plus courtois et la fourberie du Gouverneur en place, Yarnham, solda la campagne par la captivité des meilleurs marin de Willem et d'Elda.

Courroucé, le couple royal entreprit alors de faire le voyage afin de coloniser les îles, de soumettre leurs habitants et surtout de libérer leurs hommes captifs. Malgré des difficultés évidente, Farthan'this, la capitale de ces îles aussi nommées les Îles du Renouveau connut le siège des impitoyables chefs du gris royaume qui parvinrent à détruire Yarnham alors aidé par le Premier des morts, s'accaparant alors un vaste et sauvage territoire.

Dés lors comblés en raisons de l'existence heureuse de leur fils et de leurs deux princesses, Willem et Elda parvinrent a se sortir de nombreuses sales situations bien qu'ils échouèrent une seule et unique fois après que le roi fut frappé par une maladie, l'écho du mal-être qui le rongeait lors de son existence a la surface, un virus nommé le syndrome de la Bonne Mort. Bravant la maladie et retournant a leur règne en défaisant les usurpateurs, les nombreux triomphes du couple inspira aussi bien les peintres que les bardes qui multiplièrent les œuvres d'art a l'attention du roi et de la reine.

Allant même jusqu’à s'aventurer dans les entrailles du colosse des marées afin qu'il cesse de tourmenter leur royaume, les inséparables touchés par la gloire et accompagnés de leurs innombrables acolytes parvinrent une fois de plus a protéger leurs terres, profitant de cette adversité pour renforcer les liens les unissant que ni l'infidélité ni les malédictions n'ont encore jamais parvenu a entamer.

Jack Hills

Messages : 67
Date d'inscription : 24/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum